Compagnie Travaux Publics - 226 Boulevard Albert Ier - 33800 BORDEAUX - +33 (0)9 80 75 44 47

Compagnie Travaux Publics +33 (0)9 80 75 44 47 - test

Barbe-Bleue (la scène primitive)

Barbe-Bleue (la scène primitive)
scénographie : Frédéric MARAGNANI et Éric BLOSSE
lumières : Éric BLOSSE
régie générale et plateau : Vanessa LECHAT

avec
Rodolphe CONGÉ / Barbe-Bleue
Maury DESCHAMPS / Maria
Céline MILLIAT-BAUMGARTNER / La jeune fille

Création du 24 au 28 avril 2006
au TNT – Manufacture de Chaussures Bordeaux

Reprise programmée
au Centre Dramatique National d’Orléans Loiret
du 13 au 17 novembre 2007

Co-production : TRAVAUX PUBLICS
Cie FRÉDÉRIC MARAGNANI
TNT - MANUFACTURE DE CHAUSSURES

avec le soutien de l’IDDAC et la participation
du FESTIVAL CHANTIERS THÉÂTRE DE BLAYE
du FESTIVAL ACTEURS ACTEURS et de l’OARA



J’ai découvert Barbe-Bleue (la scène primitive) de Nicolas Fretel et Le Cas Blanche-Neige (comment le savoir vient aux jeunes filles) d’Howard Barker à peu près au même moment. Ces deux textes ont rencontré le désir que j’avais déjà depuis quelques temps de travailler sur la matrice initiale des « contes de fées » ou « contes fantastiques ». Très différents dans leur forme d’écriture il m’est cependant apparu comme une évidence d’en faire une première apparition dans la même saison, c’est à dire de chercher à faire se rejoindre les deux espaces de création, d’inventer une sorte de mise en scène miroir qui mette en conversation les deux textes.
Barbe-Bleue (la scène primitive) est un conte initiatique sur la sexualité, la construction du désir où Nicolas Fretel use des nombreux outils de l’écriture pour nous emmener sur des chemins d’un fantastique trash, d’un expressionnisme débridé. Il met en avant ses préoccupations d’artiste : s’adresser à l’inconscient du spectateur en travaillant sur la terreur de l’irreprésentable, l’interdit, l’exclusion du monstre (Barbe-Bleue n’est-il pas un « monstre » dont la barbe bleue le rend si laid et si terrible que toute femme ou fille ne peut que s’enfuir devant lui...), la peur des changements et des transformations du corps (perte de la virginité).
Frédéric Maragnani