Compagnie Travaux Publics - 226 Boulevard Albert Ier - 33800 BORDEAUX - +33 (0)9 80 75 44 47

Compagnie Travaux Publics +33 (0)9 80 75 44 47 - test

Frédéric Maragnani Compagnie Travaux Publics Bordeaux

Les dernières réalisations

GaliléE - Extraits de "La Vie de Galilée" de Bertolt Brecht

Bertolt Brecht

Saison 2015/2016

En Italie, au début du XVIIe siècle, Galilée braque un télescope vers les astres, déplace la Terre et abolit du même coup le ciel divin et l’organisation politique de l’Europe. La Terre n’est plus le centre de l’Univers mais tourne, comme les autres planètes autour du soleil : vertige absolu pour l’Église qui lui fera abjurer ses théories sans pouvoir l’empêcher de travailler en secret à la « signature » de son oeuvre, Les Discorsi. « Nous n’en sommes vraiment qu’au commencement ». Ces derniers mots du poème dramatique de Bertolt Brecht écrit en 1938 résonnent fortement dans le monde actuel, complexe et fragmenté, où les humains sont pris en tenaille entre une société technologique de l’abondance et des archaïsmes religieux qui tendent à se radicaliser. Comme si tout, toujours, était à recommencer. Etrange monde qui porte en lui autant le poison que le remède ? Subtilement, dans une langue claire et limpide, le texte met en musique la confiscation des idées neuves par la religion. L’histoire de Galilée rend compte de la peur du remplacement d’un ordre établi par un autre. La peur que soient contesté les bases séculaires de l’organisation de la société fondée sur la croyance en une puissance supérieure. La tête dans les étoiles, Galilée remet brutalement en cause la construction sociale et politique de la société d’alors et à travers lui Bertolt Brecht, philosophe et humaniste, espiègle et farceur, fait état d’un monde de contradictions : l’homme est le créateur des plus belles réalisations de l’humanité, il peut en être aussi son plus grand ennemi. Frédéric Maragnani

Voir la création

Les Feux de Poitrine

Mariette Navarro

Une fête pour celui qui revient de loin et qu’on ne veut plus perdre, une fête organisée par des enfants et qui ne s’arrête plus, un mariage où l’on se rencontre et se plaît, jusqu’à la fête de victoire et la liesse autour d’un feu sur une plage : Les feux de poitrine sont une suite de nouvelles théâtrales, instantanés sur des moments que l’on s’efforce de rendre collectivement hors du commun, dans un bras de fer permanent avec la mélancolie. Et de pièce en pièce, de choeur en choeur, on passe progressivement du froid au grand feu de l’été, de la lutte contre le découragement à l’envie de se réjouir tous ensemble d’une saison nouvelle. Les feux de poitrine ont été écrits pour rassembler sur scène des adultes, des adolescents et des enfants.

Voir la création

La Bibliothèque des Livres vivants

Albert Camus / Annie Ernaux / Abdellah Taïa / Comtesse de Ségur / Virginia Woolf / Emmanuel Bove / Colette / Gustave Flaubert / Lewis Carroll / Jane Bowles

Saison 2012/2013

À la fin d’un film Fahrenheit 451 de François Truffaut, le héros incarné par Oskar Werner, poursuivi par les milices chargées de brûler les livres trouve refuge dans une forêt où l’attendent des résistants, constitués en village de fortune. Ceux-ci se présentent un par un : ils ont pour nom Alice, Godot ou encore Le Prince. Chacun des fuyards ont appris un livre par cœur afin de l’incarner, le représenter et le faire vivre. Chacun est le livre. Ils disent au protagoniste pouvoir se réciter quand celui-ci le souhaitera.

Voir la création

Cri et Ga cherchent la paix

de Philippe Minyana

Saison 2013/2014

Cri et Ga (Christophe Huysman et Gaëtan Vourc’h) sont eux deux amis, deux hommes égarés, au milieu du gué, c’est à dire au milieu de leur vie. Ils sont là, ensemble, sur la scène et se rendent disponibles pour accueillir des « invités » étranges, et vivre des séquences fantastiques : le pré planté d’arbres, la prairie à la vache morte, le miracle de la source, le secret de la Femme à barbe, une Femme Folle, un animal étrange, de petites montagnardes, une soirée chez Colette…

Voir la création

Compagnie Travaux Publics

Etre en compagnie ...


Etre en compagnie c’est faire le lien entre différentes personnes, réunir autour d’un même rêve de théâtre une équipe professionnelle présente pour répondre aux besoins de la scène et des écritures nouvelles.

Etre en compagnie, c’est construire et entretenir un outil, la cie Travaux Publics, association dont la mission est le travail sur les œuvres modernes et contemporaines. C’est permettre de faire apparaître de nouveaux textes, en stimulant leur écriture auprès des auteurs, c’est développer les conditions les plus favorables et les plus agréables à cette apparition.

Etre en compagnie c’est être présent sur un territoire pour être utile, pour les artistes, pour les publics, par l’invention de nouveaux liens et de nouveaux plaisirs artistiques partagés.

Etre en compagnie c’est depuis près de vingt ans avoir fait découvrir et entendre les textes de Howard Barker, Nicolas Fretel, Philippe Minyana, Jean-Luc Lagarce, Noëlle Renaude, Olivier Choinière, Eugène Durif, Lancelot Hamelin, Eric Pessan, Henry Becque, Carlo Goldoni, Lolita Monga… et d’avoir créé pour chacun de ces textes une aventure artistique spécifique et singulière.

Je vous invite à suivre le travail que nous développons avec la Cie Travaux Publics et à découvrir les nouveaux projets à venir : La Bibliothèque des Livres Vivants et Les feux de poitrine (cinq fêtes pour rester vivants) de Mariette Navarro pour les années 2015 et 2016.

Frédéric Maragnani